Actualités
Lutte contre la vie chère : Le Gouvernement, plus que jamais déterminé à restaurer le pouvoir d’achat des ménages.
Lutte contre la vie chère : Le Gouvernement, plus que jamais déterminé à restaurer le pouvoir d’achat des ménages.
Le Gouvernement, plus que jamais déterminé à restaurer le pouvoir d’achat , renforce les contrôles des prix et des stocks des produits alimentaires pour lutter contre la vie chère.

C’est en effet ce jeudi 20 mai 2021, que le Directeur Général du Commerce, Monsieur Jean Francois YANDA et le Directeur Général de la Concurrence et de la Consommation, Monsieur Luther Steeven ABOUNA YANGUI, ont conjointement procédé au lancement d’une vaste campagne de contrôles des prix et des stocks de produits de consommation sur toute l’étendue du territoire national.

Ces contrôles qui concernent au premier rang les importateurs, les grossistes, les supermarchés et les commerces de proximité, permettront, comme l’a expliqué le DGCC Monsieur ABOUNA YANGUI, « d’établir in situ, que le respect des prix et la disponibilité des produits dans les différents commerces sont effectifs et sans équivoque. Les  commerçants véreux qui ont pris la liberté d’augmenter les prix de façon cavalière et illégale répondront de leurs infractions et en seront sanctionnés par des amendes. Les cas les plus graves pourront même conduire à des fermetures de magasins, notamment en cas de récidives ».  

Dans le même esprit , le DG du Commerce, Monsieur Jean François YANDA est, quant à lui, revenu sur les constats déplorables dressés sur le terrain au cours de cette  visite inopinée de contrôle effectuée auprès de huit structures et un marché de la place: « Nous avons relevé à certains endroits plusieurs  dépassements de prix, notamment sur les huiles, les cuisses de poulet, le poisson de type bar, ainsi que des pénuries de certains produits comme le sel, les huiles, les conserves de sardines à l’huile ».

À l’origine de ces dérives trône principalement la pandémie de la Covid-19, laquelle a fortement bouleversé la production, les chaînes logistiques d’approvisionnement  et de distribution ...

Aussi, les deux Directeurs Généraux ont-ils invité les responsables des  structures concernées à plus de collaboration et au strict respect de la réglementation régissant leurs secteurs d’activités.

 Ces contrôles qui vont progressivement s’intensifier, se poursuivront dans tout le pays sur une période de quatre semaine renouvelable en fonction des besoins.

 

      

Vous vous posez des questions ou recherchez une assistance ?

Nous sommes à votre disposition.